Mon jardin « écolo » 100% alimentaire !!

Et voilà, un tout nouveau terrain de jeux. Et vous savez quoi ? il est vierge de tout. Un terrain de cailloux mêlé d’un peu de bonne terre grouillante de vers de terre.

En Novembre dernier, nous avons enfin eu accès à ce superbe terrain, 3 plantes ont été achetées immédiatement ! 2 framboisiers, ainsi qu’un noisetier ! Les framboisiers ont été plantés dans la foulé. Tant dis que pour le noisetier il était déjà trop tard, les vagues de froid commençait à arriver. En ce début mars surprise….

Alors il faut imaginer que j’ai prévu de faire un haie le long de notre future terrasse. Du coup mes deux framboisiers sont pour le moment seul au monde au milieu de nul part, mais à venir ils auront des copains sur toute la largeur !!

Voila fin mars, j’ai commencé à planter 2 arbres fruitiers et mon noisetier est donc le prochain.

La première chose que j’ai planté, mon cerisier :

OFFERT MARS 2019 (Anniversaire)

J’ai donc creusé un joli trou à 6m de la maison et à peu près centré au terrain. Notre cerisier est donc bien installé !

Mars 2019 – mise en terre

J’avais également un pêcher de vigne à planter…

J’ai tendu une ficelle du cerisier jusqu’au grillage arrière de manière à bien aligner mes futures plantations…

J’ai installé des tuteurs tous les 4 mètres, distance que je désire laisser entre mes arbres. Et là où je le voulais, j’ai planté mon joli pêcher !

Alignement des futurs plantation
Pêcher – mars 2019

Nous voilà fin mars, cette semaine j’ai planté mes pieds de tomates (mais l’un d’entre eux ne me semblait pas très en forme) et aujourd’hui c’était au noisetier de prendre enfin racine.

3 plants de tomates différent ! printemps 2019
Noisetier – Mars 201

J’ai plutôt bien avancer, j’en ai même profiter pour marquer les emplacements de mes prochaines plantations :

Chaque piquets représente une future plantation.

J’ai également un nouvelle objectif, à partir d’aujourd’hui j’essaierais d’appliquer quelques règles de permaculture. Du coup dés demain mon père m’apporte ces tontes, ce qui me permettra de faire une couche au sol limitant la prolifération des herbes folles, mais également de maintenir l’humidité au pieds de certaines de mes plantations. Elle permettra également de nourrir progressivement le sol afin de l’enrichir pour mes futures plantations. Quand au endroit ou j’ai prévue de planter des arbres, j’ai besoin de bois broyer, la encore on va m’en déposer régulièrement. Vive la nature, j’ai hâte de voir l’évolution de notre jardin.

Suite 2019 dans ce lien :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *